Création d'un studio privé

Espace dédié aux infos publiques et aux communiqués du SNAT
Professionnels, tatoués, adhérents ou non, futurs apprentis et futurs tatoueurs adhérents, y sont les bienvenus.
Demandes d'apprentissage tatouage (pas de piercing !) bienvenues (aucune garantie de réponse). Pour toute autre annonce d'emploi ou de recherche d'emploi, poster dans la section PETITES ANNONCES.

Création d'un studio privé

Messagede Arkana » Ven 10 Fév 2017 00:40

Bonjour,
Je cherche à monter un salon privé (à domicile) mais l'espace dont je dispose est relativement limité (une pièce d'environ 6-8m²), c'est pourquoi j'aimerais valider la faisabilité de la mise aux normes du local avant de me lancer dans son aménagement.
Je viens de parcourir le forum et pense avoir fait le tour des topics sur le sujet, mais quelques points demeurent flous. Je compte bien évidemment poser ces questions en parallèlle à l'ARS, mais je crains qu'ils ne se contentent de me renvoyer au texte de loi, n'étant pas forcément au courant de toutes les réalités de la profession, c'est pourquoi je voulais surtout poser mes questions ici, car je suppose que vous êtes les plus disposés à y répondre.

En effet, l'arrêté du 11 mars 2009 est suffisamment clair et précis, mais j'ai pourtant pu voir différents salons à priori « aux normes » où le texte de l'arrêté semblait pouvoir être sujet à interprétation sur certains points.

Le but étant de faire tenir un studio privé aux normes dans un espace très réduit, la première question qui se pose est donc le nombre de pièces obligatoires et leur agencement. J'ai pu lire sur le forum qu'un salon devait comporter obligatoirement plusieurs pièces. De même, lors de ma formation à l'hygiène & salubrité, je crois me souvenir que l'on nous avait dit - même si je n'en ai gardé aucune trace écrite et qu'il n'en est nullement fait mention, à aucun endroit, dans l'arrêté du 11 mars - que la pièce dédiée à l'encrage ne pouvait donner directement sur l'extérieur, et devait en être séparée par un « sas » répondant aux même normes d'hygiène, généralement la pièce d'accueil.
Vu que la loi n'en parle même pas et que l'on voit souvent des salons ayant un canapé en tissu ou même des plantes en pot (donc avec de la terre) dans l'entrée, je me demande si ma mémoire est bonne et si cette pièce est réellement obligatoire.
Dans mon cas, je voulais savoir si la pièce d'encrage pouvait donner sur une pièce de vie, à savoir le salon de la maison, tout du moins du point de vue hygiène et salubrité. Je précise que je parle du point de vue hygiène et non légal, car en parcourant le forum je viens d'apprendre qu'en studio à domicile on devait avoir une entrée séparée de la partie privée. J'aimerais d'ailleurs en savoir plus à ce propos (contraintes techniques si il y en a, risque pénal si l'on décide de s'en passer, auprès de quelle autorité, etc) donc si vous savez où je peux chercher ces infos ce serait le top ! :)
Si je suis dans l'obligation totale de m'y plier, et donc de condamner la porte et d'en créer une nouvelle, j'aurais au moins besoin de savoir si la salle technique peut donner directement sur l'extérieur.

Ensuite, en espérant que la loi me permette donc de tout faire tenir dans une seule pièce, j'aimerais avoir des précisions sur les 3 zones principales (lavage des mains, nettoyage/stérilisation, local à déchets) afin de les réduire à leur strict minimum pour un gain de place maximal.

Concernant la zone de lavage des mains, le lavabo à fermeture non manuelle est obligatoire, mais peut-on se passer du distributeur de savon liquide et du distributeur de serviettes à usage unique, bien qu'ils soient mentionnés dans l'arrêté, si l'on opte pour l'alternative du gel hydro-alcoolique ?

Pour le local à déchets, j'ai appris à ma formation hygiène qu'il pouvait être un placard (pas particulièrement hermétique à l'aide d'un joint isolant, mais au moins qui se verrouille et avec écrit « dasri » dessus ou toute autre mention indiquant sa fonction). Je voulais savoir si ce « local », donc ce placard dans mon cas, pouvait être compris dans la salle technique (avec un joint isolant si nécessaire) ? Sinon je peux toujours faire une cloison pour créer une micro pièce genre cabine de douche qui contiendra le placard, mais ce serait dommage de condamner 1m² juste pour se plier à la loi.

Concernant la zone de nettoyage/stérilisation, il est fait mention dans l'arrêté d'un « local » sans plus de précisions, peut-on donc considérer que comme pour le local à déchet, un placard fait l'affaire ? J'ai cru comprendre que cette zone n'était pas obligatoire lorsque l'on utilise que du matériel à usage unique, mais est-ce bien toute la zone « nettoyage/stérilisation » qui est facultative, ou dissocie t-on nettoyage et stérilisation ? Je suppose que toute la zone est facultative mais j'aimerais une confirmation pour ne pas faire d'interprétation erronée.
En effet, dans l'arrêté, il est dit à propos du cas particulier des conventions ; «[...] à défaut de la salle technique, de postes de travail séparés du public par une barrière physique permettant de limiter les risques de projections, les autres dispositions demeurant applicables. » sous-entendant ainsi qu'en convention toutes les règles d'hygiène et salubrité sont respectées malgré l'absence de zone de nettoyage, et qu'un coup de lingette alcoolisée sur la machine et le reste du matériel entre chaque client est considéré comme suffisant.

Voilà, en espérant que vous saurez m'éclairer !
Merci d'avance ! :) zoubi !
Arkana
 

Retourner vers FORUM PUBLIC (Ouvert à tous)



cron